Les Crevettes Pailletées sortie dvd

Jaquette dvd Les Crevettes Pailletées


Sortie DVD, Blu-Ray, VOD: 25 Septembre 2019
Sortie cinéma: 08 Mai 2019
Durée: 100 Minutes
Genres: Comédie
Distibution: Universal Pictures International France

Synopsys

Après avoir tenu des propos homophobes, Mathias Le Goff, vice-champion du monde de natation, est condamné à entraîner "Les Crevettes Pailletées", une équipe de water-polo gay, davantage motivée par la fête que par la compétition. Cet explosif attelage va alors se rendre en Croatie pour participer aux Gay Games, le plus grand rassemblement sportif homosexuel du monde. Le chemin parcouru sera l’occasion pour Mathias de découvrir un univers décalé qui va bousculer tous ses repères et lui permettre de revoir ses priorités dans la vie.

Casting Les Crevettes Pailletées

  • Nicolas Gob
    Nicolas Gob
  • Alban Lenoir
    Alban Lenoir
  • Michaël Abiteboul
    Michaël Abiteboul
  • David Baiot
    David Baiot
  • Romain Lancry
    Romain Lancry

Regarder le trailer, un extrait vidéo ou la bande annonce en streaming de Les Crevettes Pailletées du réalisateur Maxime Govare

Avis sur le film Les Crevettes Pailletées

    1. Avis Les Crevettes Pailletées de kelzeim:

      Ce film transporte, nous fait voyager, autant par ses décors que par sa façon d’aborder l’homosexualité et l’univers lgbt

      Avis Les Crevettes Pailletées de Rjelrrr:

      <3 un délice

      Avis Les Crevettes Pailletées de BabarGard:

      Comment dire? Il n'y a rien à sauver de ce film, vraiment rien, peut-être à part le pitch. Mise en scène poussive, scénar évanescent, montage paresseux, photo aux abonnés absents, acteurs dont on ne sait s'ils sont bons ou mauvais tant ils sont laissés à eux-mêmes par une direction cahoteuse. Et surtout caricature et vulgarité de chaque instant, dans une certaine tradition franchouillarde des années 70 quand elle s'aventurait à traiter de l'homosexualité, mais à un tel point que c'en est littéralement incommodant (la scène finale de l'église par exemple, dont on pouvait penser qu'elle aurait pu être traitée avec un minimum de retenue et de délicatesse est un monument du genre. Et le reste est à l'avenant). Quand on pense que certains évoquent Priscilla ou la Cage aux Folles, c'est à se demander si nous avons vu le même film. En tant que gay, je me sens offensé par cette pochade triviale qui, loin d'être un hymne à la tolérance, est tout simplement un repoussoir. Comme si nous n'avions pas déjà assez à faire avec l'homophobie ordinaire! À fuir d'urgence, bien sûr.

      Avis Les Crevettes Pailletées de aglonic:

      Bof bof... Le syndrome « cage aux folles » bien français a encore de beaux jours devant lui avec ce genre de film. Dommage, car on pourrait être amené à sourire s’il y avait un peu plus de contraste dans la population LGBT représentée. Malheureusement ce serait moins vendeur et cela prêterait moins à la moquerie. C’est tellement rassurant de croire que la virilité est l’exclusivité des hommes hétérosexuels.